Championnat de France Vétérans par équipes : ACS Center Senior

Week-end varois,

Alors vu le nombre d’équipe de Center qualifiées aux championnats de France vétérans par équipe (4 qualifiées, 3 ont fait le déplacement), il convient de présenter d’abord notre équipe Center Senior, composée de Claire (Bryars), Serge (le Capitaine!) et Franck dans le rôle des joueurs, assistés de Marie-Christine et Pascale dans celui des supportrices z’inconditionnelles.
Squash l'adour-ACS center
Premier match pratiquement dès l’arrivée a Cuers le Vendredi à 14h. Nous avons été plutôt gâtés par le tirage au sort puisque nos premiers adversaires (Clermontois) sont nettement moins bien classés que nous, et chacun d’entre nous fait respecter son classement sans trembler, pour une belle victoire 3 matchs à 0.
Le 2éme match, contre la tête de série toulonnaise, est nettement plus difficile: nos 3 adversaires sont mieux classés et se font aussi respecter sur le terrain.
Je commence avec un bon match, insuffisant pour l’emporter mais qui me permet de voir une autre facette du tempérament du Sud (pour ceux des lecteurs qui imaginaient comme moi les gens du Sud souriants et décontractés, sachez qu’il existe quelques exceptions à cette règle, en particulier quand ils doivent se coltiner mon jeu tout pourri:-) ).
Serge enchaine contre un adversaire qui finit toujours par trouver le coup qui fait mal, et prend cher malgré un bon 2e jeu.
Claire arrive à bien jouer sur quelques phases mais son adversaire atypique (gestuelle bizarre, mais oh combien efficace!) arrive à la déborder.
Au final la rencontre est brève avec une défaite 3 matchs à 0.

Fin du premier jour. Rdv pris le Samedi midi pour la suite des aventures (jouer les places 9 à 12).

La journée du Samedi commence super bien: petit dejeuner sur le port de Toulon, en terrasse. Bon, reconnaissons que nous avons gardé nos doudounes, mais quand même!
Nous laissons nos supportrices sur le marché pour rejoindre le club et nos adversaires landais. Premier match de Claire contre une adversaire très sérieuse. Claire alterne des points superbes (à la volée) et des fautes grossières (au service). Dans l’ensemble, elle n’arrive pas à se détendre ni à allonger la balle sur un court un peu frais (à l’écart des autres courts), et laisse logiquement le match à son adversaire.
A mon tour de rentrer sur le court… contre le mari de l’adversaire de Claire. Je gagne en 5 jeux un match un peu bizarre, que j’étais en train de perdre mais que mon adversaire jusqu’alors imperturbable a laissé filer suite à 2 ou 3 faits de jeu (ya let, yapas let, ya stroke, yapas stroke).
Serge plie la rencontre tout en maitrise (selon lui), mais en malmenant nos nerfs (selon moi!) avec un match sérieux, contre un adversaire surprenant, qui choisit bien ses courses et utilise son super coup de raquette (encore un vétéran qui doit faire criser des jeunes!). Au final, une victoire 2 matchs à 1, vraiment à l’arrache en ce qui me concerne (et la promesse d’une revanche contre mon adversaire dans son club de Tarnos lors d’un prochain séjour à Biarritz d’ici 1 mois!).

Retour en milieu d’après-m’ à Toulon pour récupérer nos supportrices qui avaient pris option musée. Pizza pour moi, burger pour Serge, thé et petits gateaux (non, ya pas de scones en France) pour Claire… et crêpes pour nos supportrices. Chacun sa méthode pour se requinquer. Retour au club pour notre finale de 20h (pour la 9e place), cette fois contre Toulouse.
Claire livre un match magnifique. Les deux filles semblent fatiguées (quelques collisions sur le court en témoigne!), mais Claire arrive à jouer la balle tôt et à très bien varier les longueurs pour une victoire finale 3 jeux à 0.
De mon coté, mon adversaire met trop de temps à lire mon jeu tout bizarre, et je capitalise sur un bon départ. Je gagne en 4 jeux grâce à ce qui me reste d’énergie.
Serge joue pour la gloire (nous avons déjà remporté la rencontre), commence très mal en perdant les 2 premiers jeux, est remis en selle par le bon coaching d’Audrey et un physique irréprochable (je parle de ses jambes bien sur!) pour revenir à 2 jeux partout. Malheureusement le burger de 16h30 et son coriace adversaire (et pas le contraire, le burger n’était pas du tout coriace) ont raison de lui au 5e jeu après un gros combat. Victoire 2 matchs à 1.

Bilan du week-end: 3 victoires et 1 défaite, 9e place, c’est super! Merci à nos supportrices de choc qui ne nous ont jamais fait défaut, pas plus que les autres équipes de Center. Et une super organisation des juges-arbitres (tous nos matches bien à l’heure, la possibilité d’avancer notre dernière rencontre pour libérer le dimanche), un chouette accueil du club de Cuers: j’espère que nous aurons l’occasion de revenir!

Franck.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.