La Compétition

CR Soirée équipe : Ikebana / Center 7 du 12/01/2018

Ikebana1/Center7: 2+/2- Amers et à France


 

Il y a des rencontres comme çà qui te laissent un drôle de souvenir dans ta mémoire de cyprin doré. Non pas que le squash soit le centre de ta vie (non moi, clairement c’est plutôt l’équipe féminine russe de curling!), mais plutôt que pendant quelques heures, l’existence s’est montrée un tantinet agaçante, s’éloignant des euphories enivrées auxquelles Center7 s’était habituée depuis début novembre 2017. Et à l’heure du départ pour Ikebana, les circonstances se montraient déjà facheuses: « comment çà Philou, Loic a pris sa licence cette semaine? T’es sûr? Et il va jouer avec Center 3? Avec nous! Oh merde… ». C’est donc dans un esprit timoré que nous débarquâmes légèrement en retard mais vraiment en avance par rapport à nos prédictions  au Mercure d’Ikébana. Conséquence de ce quiproquo: une partie des locaux n’était pas encore arrivée, personne ne savait vraiment contre qui elle allait jouer et Philou dut au final rapidement faire péter l’élastique du jogging bien émoustillé il est vrai par l’atmosphère très Michou du lieu, chaude muy caliente (normal en plein janvier) et… bleue-schtroumpf! 

 

Match des 1- Philou/VS/Sylvain

Notre captain est au dessus, c’est clair. Il s’applique dans les deux premiers 11/7, 11/5 avant de manquer de précision devant un adversaire enhardi par son début de jeu. Philou doit laisser la manche avant de recadenasser la serrure 11/7 dans le quatrième.1/0 certes, mais ce petit jeu concédé lui laissera un gout amer. 

 

Match des 4- Yoyo/VS/Oussama

Comment décrire cela? Allez je vais positiver: « Yoyo a fait de la merde » mais vu que dans le premier, Oussama était très proche de Jacob Delafon aussi, il a failli lui piquer un jeu. « Failli » car cela n’arrivera pas et le local a enchaîné: 10/12, 7/11, 8/11. 1/1  après un quasi-non match très bien résumé par notre Yoyo dans les coursives du Mercure par une déflagration gazeuse intestinale retentissante et marquant son désarroi. Et le notre désormais… 

 

Match des 2- Nico/VS/Bilel

Bon bah là ce fut l’inverse, j’ai carrément ébloui le soleil. Une formalité facilitée par mon talent intrinsèque et par mon aisance du soir. J’espère à ce titre que tous les Dieux m’ont regardé et qu’ils ont appris. 11/4, 11/5, 11/6 et encore j’avais un ongle incarné au niveau du genou droit. 2/1 pour nous mais une frustration pour je quand même: quand je vais à Ikebana c’est pour bouffer un kebab-frites grasses- sauce mayo-Coca, pas un menu avec une soupe, et un plat, et du pinard correct. Et les traditions bordel? Imaginons qu’un jour, on est plus France Gall? 

 

Match des 3- PhilippeM.Propre/VS/Sylvain

Le match de la gagne. Pour le résumer, je laisse la parole à notre acteur principal: « çà me gonfle! », lâché nerveusement au début du troisième.  Quoi? Philippe Bourgault est excédé. Comment? L’attitude rouscailleuse de l’hôte fait sortir Philippe de ses gonds et sa réussite est insolente: 9/11, 10/12, 3/11. 2/2. Et c’est rare de voir notre gentilhomme dans cet état-là!

 

Au final, rien de grave, une défaite au match nul et un petit point de glané tout de même à l’extérieur histoire de rester au contact de la tête de poule mais aussi de positiver avant le véritable drame: le retour officiel du Crabe Balbo, et là…, et là… « Ella, elle l’a »…

 

NG

CR Soirée équipe Center3 / Valence3 du 12/01/2018

Center 3 affrontait ce soir pour la dernière journée des matchs aller, Valence3, équipe annoncée comme l’un des ogres de notre poule.

Mais pas le choix après la déconvenue face à center 7, l’objectif était clairement annoncé : 

IL NOUS FAUT DES HOMMES SUR LE TERRAIN ET DES POINTS A LA FIN!!!

Pour cela j’avais mis en place un recrutement en conséquence avec la bonne vieille stratégie :

TU ES DISPO? Ok TU JOUES😂

Ça a bien démarré avec Stéphane qui a bien su déjouer le jeu (in)jouable de Eddy en gagnant 3-0. Un steph en mode patron absolument pas déconcentré ni par l’extravagante chevelure blanchissante de son adversaire et ses coups « pourris » ni par les gamins de l’école de squash de flo sandevoir : à croire que Center 7 essayait de nous sortir de notre match en organisant une course de camion de bébé dans les ruelles du club… 

C’était en effet la soirée de « noël-épiphanie » de l’école de squash qui rencontre un vive succès grâce a la bonne humeur et au professionnalisme de Matthias et Florent, comme quoi les « rivaux » peuvent mettre en avant leur passion commune et obtenir un joli résultat.

Bref revenons à nos guerriers qui mènent 1/0👍

 

Notre loïc ( un 🇨🇭 un vrai j’y reviendrai plus tard) a eu bien du mal face à Tom. Sans doute le match le plus déséquilibré tant ce jeune a su étouffer les envies de rallyes de notre Number 1. 
3/0 net.
Loïc peut même dire Merci a Tom d’avoir lâché 2 pts dans le premier jeu sinon la tournée était pour lui…🤣
A croire que ses origines helvétiques  interdisaient à notre équipier de prendre une quelconque balle de volée : il a sans doute trop respecté le petit jeune en face de lui. 
A 1 partout serge et moi savions ce qu’il nous restait a faire.

DES POINTS ON A DIT!!😤😡

Alors pendant que Serge menait tranquillement 2/0 face à Kevin je m’échauffais « sérieusement » et motivais Bruno et cyril qui s’affrontaient dans  leur duel entre équipes de Center en R3. Ils en étaient à 2/2, il était donc temps de leur sortir la fameuse phrase tant entendue: 

« les gars un 5ème jeu Ça ne se joue pas ça se gagne!!😆 » 

Cette phrase me rattrapera un peu plus tard dans la soirée🤔.

 

En attendant Serge lâchait le 3ème jeu au bout du bout mais remportait tranquillement le 4ème pour une belle victoire méritée 3/1 .
Center 3 vire en tête.

MAIS ON VOUS L’A DÉJÀ DIT CENTER 3 AVAIT FAIM CE SOIR…

Il n’est que 22h15  et on est encore loin du bon repas préparé par Eric et Jp. C’est donc l’heure pour les couche-tard d’entrer sur le court. 
Matthias affronte Arnaud. Gros match avec notre albatros qui a su user de son envergure pour décontenancer Arnaud jusqu’à 2/2…le nul gagnant est acquis.
MAIS A CET INSTANT, LA FAMEUSE PHRASE M’EST REVENUE:   Ce 5 ème jeu j’ai pas envie de le jouer je VEUX LE GAGNER.
Bon, à 0 point à 3,  je pensais que les 2 points du nul gagnant c’est déjà pas mal pour ce soir surtout que center 7 allait rentrer d’ikebana avec un tout petit point dans la besace…
mais NON les ailes de mon oiseau ont retrouvé de l’air frais sur le court 6 pour courir et encore courir et enfin remporter ce 5ème jeu 11/9.

On pouvait exulter: victoire 3/1 de nos champions qui repassent devant center 7 (je crois🤔)! en cette fin de phase aller💪

Ça valait bien une tournée du capitaine!! 🎉

 

Matthias.

CR Soirée équipe Center7 / Center3 du 22/12/2017

Center7/Center3: 4/0- A l’imperator Jules César… 

 

Après… les fraises Tagada en 1969. Après… la Lambada de 1989. Après… la Remontada de 2017 (et notre petite Démontada du 10/11/2017 contre Crolles1, on vous le concède). Ce vendredi 22 décembre 2017, ce fut… la DEFONÇADA ou en un castillan du nord-est peu à la mode en ces temps, la humilliacion del siglo pour les pleureuses de Center3 lentement écrasées, fracassées, émiettées, pulvérisées  lors du très attendu derby contre Center7. 

4/0. Le score résonne encore comme ces hurlo-couragements, mélange de hurlements et d’encouragements du kop C7 stimulant le valeureux coéquipier et réclamant une énième fois, une cervoise! Normal, les égosillations çà assèche les muqueuses gorgeales. 4/0. Le résultat résonnera toujours… ou au moins jusqu’au match retour le 06/04/2018, rappelant aux ignorants qui s’ignorent (mais peut-on les blâmer?) l’inéluctable hégémonie de la 7 sur la 3 et donc l’indiscutable domination des 7 nains sur la Trinité… Et on ne peut contredire ni l’Histoire, ni l’exégète qui raconte!

 

Match des 3- Phil Bourgault /VS/Hervé Blanc

Les deux centurions se connaissent bien, ils s’opposent pour la huitième fois de la semaine, un peu comme Rome et Carthage en leur temps. En plus, avec un dos récalcitrant pour M. Propre et un Hervé en pleine bourre niveau squash, le combat s’annonce serré. Mais il n’en est rien: le chat Bourgault bouffe sa petite souris Blanc 3 à 2, M. Propre faisant toujours la course en tête au niveau des jeux. Et 1/0.

 

Match des 4- Jeff Comes/VS/Emmanuel Frangin

Dans une armée, il y a toujours des soldats affectés aux viles taches, la gloire les oublie mais sans eux pas de triomphe. Et ce soir là, dans un style effrayant (putain, qu’est ce que c’était moche!), le thanatopracteur de Center 7 a parfaitement embaumé son adversaire. Mené 0  jeu à 2, Romulujeff prend son Frangin en traitre pour retourner  la situation et lui planter un coup de glaive mortel 11/9 dans le dernier. Et 2/0.

 

Match des 1- Captain Chang/VS/Loic Riedi

Pour Yoda point de titre unique: il est à la fois le sage commandant qui supervise, le lieutenant intrépide qui se jette sur le champ de Mars et… le trouffion qui paiera sa tournée parce que c’est lui qui a le moins bien assuré ce soir-là! Mais quel combat contre la jeunesse! Hercule, le voilà enfin ton rival romain et ce n’est point Marcus Furius Camillus qui me démentira. Bien que dominé dans le premier jeu, Philou, stimulé par des conseils précis et épurés de ses coéquipiers, serre le jeu  et reprend avec succès les initiatives sur les points importants. Au final, il triomphe sereinement et sans exaltation excessive de son coin, 3/2. Et 3/0.

 

Match des 2- Flo Sandevoir/VS/El Presidente Serge Vignello

La victoire est là, et les poils de cul du Sergio sont en berne. Le temps, lui, est passé, il est tard. Il faut désormais aller vite et achever la bête qui perd ses larmes. Alors, le cœur empli de magnanimité et de clémence, le cavalier Flo lâche promptement les derniers coups mettant à mort les restes d’une armée bien pâle et étêtée depuis la désertion de son capitaine Mignot. L’ultime rencontre est à sens unique, le Sergio crucifié. Et 4/0.

 

Et c’est ainsi que ce soir-là, Center7 anéantit Center3. « Tu as raison, Jules, l’Histoire n’est pas ce qu’elle est, elle n’est que ce que l’on en dit ».

 

NG

CR Soirée équipe Center7 : Gières1/VS/Center7 du 08/12/2017

Gières1/Center7: 1/3 -A Jean d’Ormesson, à Johnny Hallyday…  

Ouais, à l’heure des boules, nous on a les glande. L’érudition française vient de perdre comme un Malabar culturel, sa saveur bi-gout. Comme si d’un coup d’un seul, il n’y avait plus sur le plateau ni Vache qui rit, ni Bleu du Vercors fondant! « BIG » la survivance emblématique et improbable de la France gentilhommière du second empire; « BANG » l’idole éternelle des jeunes vieux anti-conformistes de la Vème République (Avec Serge, bien sûr!). Le squash, là dedans, c’est rien, juste quelques échanges fugaces entre anonymes courtois trop éloignés du charme d’une stichomythie irréelle entre deux légendes de l’Hexagone… Et nous à Center 7, on est plutôt Johnny!
 
Match des 4- « Si on n’avait pas perdu une heure et quart, on serait là depuis une heure et quart. »(Johnny)/vs/ »Depuis le Big-Bang, tout commence à mourir à l’instant même de naître. L’univers n’est qu’un élan vers l’usure et la mort. »(Jean)
Sur le papier, il y a match… mais dans l’attitude, c’est limpide, c’est clair, Jeff est comme à l’accoutumée un pittbull bondissant! Et Gaëtan, un jeune et heureux papa de 10 jours… fatigué. Notre Jeff saisit sa proie 11/4, 11/4, avant que le Giérois n’équilibre les débats dans le dernier, 11/9. Victoire sèche 3/0: ouais, on préfère le pragmatisme plus positif de Johnny.  
 
Match des 1- « Remettre les pendules à leur place. »(Johnny)/vs/ »Les traditions- comme les femmes- sont faites pour être à la fois respectées et bousculées. »(Jean)
Deux habitués des parquets pour un énième affrontement face-à-face: le Temps qui court contre l’Histoire qui dure. Arnaud attaque fort et gère proprement pour s’attribuer sereinement les premiers jeux 11/7, 11/8, alors que Philou fait et défait le jeu. Dans le troisième, il règle la mire: 6/11.  Mais l’espoir est vite anéanti par le Arnaud qui sent le danger monter (comme cette main au cul dans le troisième!): 11/7. Défaite très honorable 1/3: c’est sûr que de temps à autres, qu’est-ce qu’elles nous saoulent!!! Alors oui, égalisation du Jeannot.
 
Match des 2- « Je ne suis jamais seul, à moins que je lis. »(Johnny)/vs/ »Les honneurs, je les méprise, mais je ne déteste pas forcément ce que je méprise. »(Jean)
L’opposition de style est relevée, c’est serré. Lolo rentre tout et Nico ne pense à rien.  7/11, 9/11 pour le grand, c’est chaud pour mon slip! Alors on revient sur des basiques, du calme, de la précision et pouf, c’est fécond. 11/8, 11/9, 11/8. Victoire à l’arrachée 3/2: ouais, on préfère se rougir les lèvres d’un vin qui tache plutôt que de consommer du regard, l’élégance d’un Romanée-Conti.
 
Match des 3- « J’ai des goûts très ecclésiastiques. »(Johnny)/vs/ »La seule façon pour Dieu de s’exonérer d’une responsabilité écrasante, c’est de ne pas exister. On peut pardonner à Dieu s’il n’existe pas. S’il existe, je crains qu’il ne faille trop souvent le maudire. »(Jean)

Le champ lexical est le même. Çà joue au squash des 2 cotés: çà court, çà frappe, les schémas de jeu sont cohérents. C’est assez sympa à regarder. Mais malgré des échanges équilibrés, l’expérience de Yoyo et sa précision sur quelques points importants font la différence aux dépens de Thibault : 11/6, 11/8, 11/7. Victoire du doigté: 3/0, ouais, parce que les ecclésiastiques, ils s’y connaissent en doigté!  

 
Et ouais alors, c’est qui le patron? 
 
NG

 

4ème soirée équipe pour Center3 (R2H)

4 eme soirée équipe pour center 3 après 2 victoires et une défaite amer

C’est donc le réveil de la force qui est attendu comme la sortie du star wars 8 la semaine prochaine afin de préparer au mieux un déplacement explosif face a center 7 dans 15 jours…

C’est donc loic notre numéro 1 Loic qui ouvre le bal face au jeune francois barnouin: méconnaissable dans le premier jeu perdu de manière cinglante (11/5) l’essentiel est acquis par la suite: victoire 3/1 sans brio: bon victoire quand même  mais ce jeu perdu va nous peser jusqu’au bout de la soirée

Ce fut au tour de martin en 3 d’entrer en piste contre sylvain  romba: un petit (un tout petit) tour de piste: 13 tout petits points inscrits voila tout ce que nous avons retenu de la défaite de martin.

Matthias en bon capitaine a remis l’equipe dans le bon sens et battant bilel 3/0 ne lui laissant que 13 petits points: ça ne vous rappel rien😅?

Il est 22h Damien voyait son heure de début de boulot(4h du mat)  arrive et enfin son adversaire arrive nonchalant. Bim Damien lui montre son énervement avec un joli premier jeu remporte 11/5 avec un nombre incroyable de point gagne en amorti très bien senties et posées :SI SI JE VOUS JURE DES AMORTIES MESSIEURS DAMES🎉 ET GAGNANTES EN PLUS DE CA🍷

Bon la suite a été plus dure pour damien, Oussama a trouve son rythme et pris le dessus dans les 3 jeux suivants mais damien a su s’accrocher pour marquer un nombre de points suffisants pour empocher les 2 pts du nul gagnants…

Damien pouvait partir déneiger les routes de Chartreuse l’esprit tranquille, tout comme Matthias qui pouvait savourer le veau aux champignons de Jp.

On ne reviendra pas sur le niveau de jeu « inquiétant »de notre recrue suisse 😂😂 ni sur la prestation  de l’homme aux tongs d’acier.

 

On retiendra la gentillesse de bruno (Berthier) de nous avoir ramener tous les 3 dans la nuit grenobloise: plus de tram

Center 3 a l’oeil rive sur le we de noel, non pas sur la dinde ou le canard de stephane barrailh mais bien sur la rencontre qui l’opposera a center 7 avec l’ambition de les taquiner😏😏

A suivre

Matthias

 

2017-2018 : Vétérans par équipe – Championnat de Ligue

Une journée à Andrézieux pour l’équipe vétérans numéro 2 de Center

 

 

Comment ça l’équipe numéro 2 de Center? La réponse (par l’absurde) sur notre dernière rencontre!
En tout cas, nous voici tous les trois en voiture par un Samedi pluvieux, forts d’une place de vice-champions de ligue 2016 à confirmer. Tous les trois, me direz-vous? Hé oui, notre championne Claire s’est encore encombrée de ses deux lourdauds de Serge et votre serviteur pour aller défier la CRD (Crème Régionale des Dinosaures).

Grosse affluence dans notre catégorie, que je vais sobrement qualifier de Vrais Vétérans (les autres, ça s’appelle Vétérans Juniors:on leur presse le nez ya le lait qui sort): 6 équipes, dont 2 qui semblent a priori largement au-dessus. La formule retenue par le juge-arbitre est idéale: 2 poules de 3, 2 matchs chacun, puis un dernier match de classement (les premiers de poules se rencontrent pour la 1ère place, les deuxièmes pour la 3e place, et vous n’êtes pas neuneus mais je vous le dis quand même, les troisièmes se rencontrent pour la 5e place). Le tirage au sort par contre ne nous est guère favorables, puisque nous nous retrouvons dans la Poule de la Mort, pas tellement parce qu’on y est mais plutôt parce que les 2 équipes qui semblent les mieux armées coté garçons y sont.

Bref, première rencontre contre Lyon. Comme d’habitude, Claire lance bien l’affaire en disposant en 3 jeux maitrisés d’une ancienne coéquipière. Je me fais fort de remettre les 2 équipes à égalité en me faisant étriller en 3 jeux contre nettement plus costaud que moi malgré un bon match. Match décisif pour Serge qui se fait également marcher dessus, histoire de ne pas me laisser seul et malheureux (c’est à ça qu’on reconnait un bon partenaire). Bilan: défaite 2 matchs à 1. A un moment, faut reconnaitre quand les autres sont plus forts. Bon ben voila.

Deuxième rencontre contre les locaux de l’étape (Andrézieux pour les plus endormis). Claire démarre mal son match, est rapidement menée 2 jeux à rien, se sent mal avec son déjeuner sur l’estomac. C’est alors que Serge trouve la solution: 1 câlin d’équipe avant de la renvoyer sur le court. Bilan la magie opère, retournement de situation, digestion accélérée: Claire gagne 3-2! A nouveau, tout repose sur mes épaules, et je ne déçois pas en me faisant laminer en 3 jeux (en jouant comme une brelle cette fois; même le câlin du 2e jeu n’a pas marché). Bis repetita: Serge joue le match décisif, nous fait croire à tous qu’il peut l’emporter dans le 1er jeu, avant de se faire rejoindre, dépasser puis disperser. Défaite 2 matchs à 1, n’en parlons plus et projetons-nous vers l’avant.

C’est l’heure de la finale pour nous donc. Bon, la finale des derniers, c’est quand même une finale…  surtout que l’enjeu est majeur: nous voici face à nos collègues de Center, équipe connue à l’international sous le sobriquet de « Bouly et ses 2 Boulets ». La preuve? La voici: Sandrine atomise notre Claire. Du coup, Serge et moi en faisons autant des deux sus-mentionnés Boulets (Lio et Philou se reconnaitront). Victoire donc de Center 2 aux dépends de Center 1. On est les cinquièmes, on est les cinquièmes, on est on est on est les cinquièmes.

A l’arrivée, une super journée et une top ambiance, d’une part parce que les vétérans c’est toujours extra (c’est bien simple, tous les jeunes rêvent de participer!), et d’autre part grâce à l’accueil très sympathique du club d’Andrézieux et la bonne humeur et l’impeccable organisation de Hugo, notre juge-arbitre du jour.

Franck.

Open National 2017-2018 : C’est reparti…

Bonjour à tous

Eh, pssssttt ! Ca y est, c’est reparti……. Vous vous souvenez ???? non ? juin dernier ?
….. un vrai truc de malades…… j’en ai encore les larmes aux yeux, et tout et tout… !
ça y est ? ça vous revient ?

Grâce au soutiens de tous, nous avions organisé le super Open National de Grenoble !
Un vrai succès pour une première édition ! Pour mémoire : un tableau féminin de 35 joueuses
dont 11 premières séries, et 3 Top Ten françaises.
82 hommes dont 7 premières séries et 5 Top Quinze français……
Que du bonheur !

Alors, du coups, cette année, on s’est dit « chiche, on tente de faire mieux » !
Mais comment c’est possible-t- il donc ???
Alors d’abord, structuration et organisation : recrutement de quelques éminences grises (voire
obscures), et création du COPBTNSDLMQT, comité d’organisation émérite à votre service et au service de notre passion !
Ensuite, ambition : les dotations seront revues à la hausse (5000 € l’an passé), avec cette fois la volonté d’offrir au moins la parité hommes/femmes…. Et qui sait…. Aller plus loin
encore !

Comme l’an passé, pour boucler le financement, l’ACS va donc organiser quelques tournois amicaux, moins nombreux mais nous l’espérons plus denses en participation, et encore quelques tombolas, plus rares également, mais aussi plus attractives par la qualité des lots qui vous seront proposés.
Alors si vous avez aimé 2017, vous adorerez 2018….

Votre soutien commence dès à présent par le lancement de la première tombola, dont le tirage aura lieu lors du premier tournoi amical dédié à cet événement, le 16 décembre 2017.
Pas la peine de cogiter, de gamberger, d’hésiter….. l’Open National de Grenoble 2018, c’est maintenant !!!!!

Tous les détails concernant :
– la tombola : Super tombola n°1
– le tournoi amical : Super Tournoi Amical n°1

A bientôt

Le COPBTNSDLMQT